Une importante étape franchie !

Le « bus » du vaisseau spatial du JWST (le « SCE », Space Craft Element), la partie incluant tout l’équipement qui lui permet de voler dans l’espace, vient d’être soumis à des tests acoustiques et de vibrations exigeants. Pour cette épreuve , il était couplé au bouclier thermique (de la taille d’un court de tennis !), aux panneaux solaires, au système de refroidissement (pour l’instrument MIRI) et aux batteries. Cet exercice a été effectué avec succès dans les locaux de Northrop Grumman Aerospace Systems (NGAS), à Redondo Beach en Californie. A l’issue de ces tests, l’ensemble du SCE a été inspecté dans les moindres détails, après avoir été retiré de l’appareillage utilisé pour réaliser leur déroulement, et les instruments de mesure ayant été enlevés. Aucune surprise désagréable n’est apparue, et l’ensemble n’a été en rien affecté par le traitement auquel il a été soumis.
Les performances atteintes par le système de refroidissement, testé dans un deuxième temps, satisfont largement le cahier des charges. Le système d’acquisition TV a été installé.

Ce qui va suivre maintenant

L’ensemble sera maintenant déplacé dans une salle où ce système sera testé pendant 1 mois à partir du 22 mars 2019, au cours d’une série de 4 cycles chauds-froids, sous vide. A la fin du mois d’avril, il retournera dans la salle blanche (M8) de NGAS où les miroirs ont été intégrés (cf. actualité précédente).
Les tests cruciaux du déploiement du bouclier thermique auront lieu pendant la seconde moitié du mois de mai. En effet, une réserve d’un mois est prévue pour réparer/recoller les éventuelles entailles et déchirures. Les ingénieurs de la NASA et de NGAS estiment que le déroulement et la durée de ces tests permettront d’avoir un bon (ou mauvais ?) pressentiment quant à l’état réel de la feuille de route du projet et donc de la date du lancement. Après plusieurs vérifications le SCE devrait être prêt pour la « livraison » à la mi-septembre.

Le JWST bientôt complet

Finalement, il sera couplé à l’OTIS (OTE + ISIM; Optical Telescope Element + Integrated Science Instruments Module) vers la fin septembre. L’observatoire JWST sera alors complet !
Viendront ensuite, durant le mois d’octobre 2019, l’installation des connexions au système de refroidissement de MIRI et les tests de déploiement et repliement du miroir primaire. Une revue complète de l’observatoire, appelée CST (Comprehensive System Test) aura lieu en novembre, suivie pendant la période de Noël de tests acoustiques et de vibrations dans les 3 axes, jusqu’en janvier 2020. Tous les tests devraient être terminés et le JWST au complet devrait être en caisses aux alentours d’août 2020, enfin prêt pour son voyage à Kourou. Mais n’anticipons pas….

Le vaisseau spatial du JWST juste avant d’être transporté dans la salle de NGAS à Redondo Beach, où auront lieu les tests acoustiques et de vibrations.
Credits: NASA’s Goddard Space Flight Center/Chris Gunn

Publié dans Actualités