Le Déploiement du miroir secondaire testé avec succès!

Le JWST est trop volumineux pour être positionné dans quelque fusée que ce soit : il a donc dû être conçu pour être plié pendant son transport.

Cela signifie qu’une fois que l’observatoire sera lancé dans l’espace, une série de déploiements dont la chorégraphie est extrêmement minutieuse, devra être réalisée pour que celui-ci puisse être opérationnel. Les techniciens et ingénieurs ont testé avec succès (le 6 août 2019) une des parties les plus critiques de cette chorégraphie : le déploiement de la structure qui positionne le miroir secondaire au-dessus du miroir primaire (lui-même composé de 18 segments hexagonaux). C’est ce plus petit miroir qui collectera la lumière réfléchie par le miroir primaire, pour la renvoyer vers plusieurs miroirs intermédiaires qui approvisionneront finalement les instruments scientifiques.

C’est un des composants les plus critiques de l’observatoire: les ingénieurs et techniciens inspectent méticuleusement la structure qui soutient le miroir secondaire après le premier test de déploiement. Crédits: NASA/Chris Gunn

Ce test représentait la dernière grande étape avant l’intégration globale du télescope complet avec le vaisseau spatial. La prochaine fois que ce déploiement sera réalisé, ce sera dans l’espace !

Les ingénieurs et techniciens vérifient l’état du miroir secondaire et de la structure qui le soutient après la réalisation du premier test de déploiement. Crédits: Northrop Grumman
Publié dans Actualités, Non classé