Satellite

Le JWST est un satellite de 6,2 tonnes. Il est composé de 4 éléments principaux : la plateforme, le bouclier solaire, le télescope et la charge utile.

1) la plate-forme (ou bus) qui regroupe toutes les fonctions de support : contrôle et maintien de l’orbite, alimentation électrique, contrôle thermique et communications avec la Terre et entre les équipements de l’observatoire ;

2) le bouclier thermique qui doit protéger les parties les plus sensibles du télescope des infrarouges en provenance du Soleil, de la Terre et de la Lune ainsi que de ses propres équipements ;ce bouclier thermique métallique renvoie les rayons infrarouges en provenance du Soleil, de la Terre et de la Lune. Le JWST sera positionné au point de Lagrange L2 ce qui permet au télescope d’avoir systématiquement le bouclier thermique entre ses capteurs et les 3 astres;

3) le télescope qui collecte le rayonnement infrarouge et le renvoie vers les instruments scientifiques : composé du réflecteur primaire et du miroir secondaire. Le réflecteur primaire est un miroir segmenté d’un diamètre de 6,5 m environ (au lancement du projet il était prévu un miroir de 8 m) et d’une masse de 705 kg, qui se compose de 18 éléments hexagonaux en béryllium de 1,3 mètre de large;

4) la charge utile qui porte l’appellation d’ISIM (Integrated Science Instrument Module) et a la forme d’un boitier quadrangulaire dans lequel sont regroupés les quatre instruments scientifiques qui doivent analyser le rayonnement infrarouge collecté.

L’intégration du télescope avec les instruments sera réalisée durant 2017 au Centre Spatial Johnson à Houston, et celle de l’ensemble de l’observatoire le sera au début 2018.

Publié dans JWST